AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I just don't want the world to break my heart. » ― PEACE

Aller en bas 
AuteurMessage
Rory-Diana Wheels

avatar

Messages : 451

― ARE YOU READY TO DIE THIS SUMMER?
• REALATIONSHIP's BOX:

MessageSujet: « I just don't want the world to break my heart. » ― PEACE   Lun 28 Juin - 15:53


johns-blackbird, peace .




ALL THE THINGS I HAVE, ALL I COULD BE, I'D GIVE UP JUST TO BRING YOU TO ME.
― unknow.


JOHNS-BLACKBIRD • PEACE • 22 ANS • AUSTRALIENNE ET AMÉRICAINE • DIX SEPTEMBRE MILLE NEUF CENT QUATRE-VINGT-HUIT • CÉLIBATAIRE • ÉTUDIANT • UNGLORIOUS BITCHES (student)

« Ne fais pas ça idiote, tu vas le regretter. » Avait lancé l'une des deux colocataire de Peace en la prenant par le bras, ivre, elle fut alors détaché de l'homme avec qui elle s'apprêtait à passer la nuit. Deux mains se posèrent alors sur ses anches, il tentait de la collé contre lui, mais Ebony la tenait fermement. Puis une autre blonde, bien plus grande que Peace passa à leur côté, dans cette maison remplie d'individus bourrés. Elle remarqua la caméra qu'avait en main la femme trop saoule pour réaliser dans quoi elle s'embarquait et compris ce qui arrivait. « Peace, donne moi cette caméra. » Allee avait pris la parole, cette blonde était nul autre que son autre colocataire. Elles avaient raison, mais Peace et sa tête dure avait décidé que ce soir, elle allait s'amuser et elle allait le filmer. C'était stupide, mais parfois l'alcool rend stupide. « Non Allee, je suis une grande fille, laissez moi tranquille! » Ces paroles-là, Peace les regrettes maintenant. À ce moent-là, elle leur avait fait dos et s'était enfermée dans une chambre avec ce mec dont le nom lui est aujourd'hui inconnu. Ça ne prit que quelque jours, même quelque heures, avant que ce sex-tape ce retrouve sur le net, plus précisément dans la boîte de messagerie internet de tous les élèves de Yale. Par chance, la cachette est sombre et légèrement flou, la plupart des gens doivent se douter de l'identité de la petite blonde du vidéo, mais par chance, c'est deux colocataires avait vite étouffé les rumeurs. Ebony aurait-elle brisé sa promesse en allant le raconter à quelqu'un l'an dernier à St-Barth? Est-ce la raison pourquoi elle ne serait plus parmi les vivants? Qui sait?

LIVE JOURNAL
Alors, ici parle nous un peu de toi. Non, tu n'as pas besoin de me dire ton adresse et à quelle heure tu vas dormir! Je suis pas un pédo, je suis juste curieuse de savoir à qui je parle. Donnne nous seulement ton prénom si tu as envie, ou même ton pseudo. Ton âge si tu es courageux et puis, fais comme moi, dit n'importe quoi. On aime ça ici.

CRÉDITS À WILD CHILD ET LJ

_________________

    SHE WILL BE LOVED ♠️ I don't mind spending everyday out on your corner in the pouring rain look for the girl with the broken smile ask her if she wants to stay awhile.


Dernière édition par Peace Johns-Blackbird le Mar 29 Juin - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alwayslies.1fr1.net/
Rory-Diana Wheels

avatar

Messages : 451

― ARE YOU READY TO DIE THIS SUMMER?
• REALATIONSHIP's BOX:

MessageSujet: Re: « I just don't want the world to break my heart. » ― PEACE   Mar 29 Juin - 0:51

PEACE'S DIARY ― « La plupart des gens disent qu'avoir un journal intime c'est stupide. J'étais d'accord, jusqu'à ce que je croise une personne dans ma vie qui m'a bien aidé dans la vie. Au paravent, j'étais une personne bien trop nerveuse dans la vie, vraiment trop nerveuse. J'en avais trop dans la tête, elle me connaissait bien et un jour, elle m'a simplement dit tu devrais avoir un journal, ça te viderait l'esprit . Alors depuis ce jour, j'écris quand j'ai un moment devant moi, pour vidé ma tête pleine d'ennuis.

EXTRAIT DU PREMIER SEPTEMBRE 2010
WHAT A SUMMER GOD! J'aurais aimé revenir de ce premier été à St-Barth avec tous les étudiants de Yale qui vont là-bas chaque année avec un large sourire sur les lèvres, mais je crois que ce fut la pire des étés de ma vie. Ça s'annonçait pour être le meilleur été de mon existence. Jusqu'à la dernière semaine, c'est trop pour moi, je sais toujours pas comment réagir. En plus de cela, je la connaissais depuis mon arrivée à Yale l'an passé et c'est à sa mort que j'ai réalisé qu'elle connaissait tout de moi, mais moi, je connaissais absolument rien d'elle appart son nom et son âge presque. Tristement, ce ne fut pas qu'un simple accident bête, non. J'aurai tellement mieux qu'elle meurt dans une accident de voiture ou je sais pas quoi, mais pas ainsi. Un meurtre horrible, j'ai été chanceuse d'avoir pris une chambre seul et de ne pas être sa colocataire la l'hôtel comme à l'école. Les policiers m'ont dit qu'elle avait été poignardées dix-sept fois, quel être monstrueux aurait pu lui faire une chose pareil! Bien évidemment j'ai été interrogé jusqu'à mon départ, comme j'étais une amie de la victime, comme l'agent n'arrêtait pas de répéter. JUSTEMENT IMBÉCILE, j'étais une amie proche, laissez moi vivre mon deuil et arrêter de me suspectée, j'ai l'air d'une tueuse maintenant? M'enfin, je peux même pas écrire ce que je ressens, je réalise pas trop qu'elle soit partie encore. J'ai l'impression que je vais ouvrir ma porte de chambre après mon cours chiant et qu'elle sera assise dans son lit avec son sourire éblouissant. Pourtant, à chaque fois que j'entre dans cette université, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose, que quelqu'un manque. Ebony manque à tout le monde, pour le moment c'est tout ce que je suis capable de dire, trop dépassé par les évènements. Repose En Paix EJ.

EXTRAIT DU TROIS JANVIERE 2010
Je déteste Noël, en tout cas, normalement j'hais cette période de l'année, pas très vrai dans ma famille. Premièrement, je ne voit jamais mon père, alors il ne prend pas plus de temps pour sa fille unique en cette semaine festive, enfin si, il m'envoit toujours un chèque avec plusieurs zéros, youpi... Comme si j'en avais besoin. Enfin, depuis que ma mère s'est re-marié, c'est encore moins sympa. À cause de cela, c'est comme si j'avais couché avec mon demi frère. GROSS Enfin, quand c'est arrivée, j'avais dix-neuf ans et je venais de le connaitre, c'est pas comme si on avait un lien de sang ou bien qu'on se connaissait depuis toujours, mais quand même. Je me sens mal de cela et lui je sais pas trop. Il est simplement disparu, du jour au lendemain, quelque jour après cette incident et l'annonce de leur mariage. Je sais pas si ça à un lien, mais bon depuis, sa soeur ne m'aime pas trop et le seul moment de l'année que l'on se voit, c'est à Noël. Première raison pourquoi je hais cela, puis il y a le fait que toute ma famille se déteste et se retrouve pour se "démontrer" cette amour fou. Ce n'est qu'un paquet de mensonge durant une longue soirée où tout le monde finit bourré.

Mais cette année, c'est différent, j'ai décidé que je n'allais pas voir ma famille, je restait avec lui. Blythe, je comprends pas pourquoi je ne l'avais pas vu avant, sérieusement, ça fait plus d'un an que je marche dans les mêmes corridors que lui et pourtant, jamais je ne l'ai croisé avant. Avec ma valise en direction de la sortie pour prendre un taxi et prendre l'aéroport pour partir en Californie. C'était bien la seule chose qui me faisait sourire, j'adorais la Californie, mais pas ce qui m'y attendait. Tout le monde était déjà partie, je partais le plus tard possible parce que j'espérais manquer mon vol. J'avais toujours en tête l'idée de partir rejoindre ma famille, jusqu'à ce que j'entende sa guitare. Il jouait seule dans le hall, se croyant seul dans ces dortoirs vide ou presque. Mais attendez, ne croyez pas que ce fut l'amour fou au premier regard, qu'il est mon prince charmant et que maintenant on est heureux plus que jamais. C'est pas tout à fait ça. Il n'est pas comme ça, il est le genre de gars qui change de fille toutes les semaines, je le sais, je le vois tous les jours et s'il aurait voulu de moi, j'aurai été avec lui il y a plusieurs semaines. Seulement, il fut ma seul sortie de secours pour ne pas aller voir ma mère. Alors j'en n'ai profitez. J'ai donc passez ces deux semaines de vacances seule avec ce Blythe et sa guitare. On sait bien marré. Il est marrant. Au début, je pensais faire deux semaines de débauche avec lui, boire, fêter, faire l'amour pendant deux semaines, puis l'oublier. Mais finalement, rien de cela c'est passé, enfin si. On a bu et fêtez ensemble autour de vodka assit près de l'arbre de Noël décoratif de Yale, mais on n'a jamais couché ensemble. On n'a perdue notre temps avec sa guitare à écrire des chansons, quelques unes sérieuses, d'autres non. C'était la première fois que j'écrivais de la musique en fait et la première fois que je chantais ailleurs que sous la douche. C'était vraiment sympa. Maintenant je l'adore et ne peux plus me passez de mon beau Jules et sa guitare.

EXTRAIT DU SEPT MARS 2010
J'ai peur, je ne sais pas trop quoi faire, je sais même pas si je devrais en parler. Pour le moment, je garde le secret, pour toujours. J'avais dit non pourtant, de toute la soirée, je ne lui avais pas parler, je ne lui avais même pas fait d'avance, j'avais pour une fois, choisit de rester tranquille. Tellement que j'ai été capable de partir chez moi, seule et sobre. Je n'aurais pas dû. Il m'a suivit, c'était à quelque rue du dortoir de Yale, j'étais allé sans voiture. Je n'aurais pas dû. J'aurais dû appeler un taxi, j'aurais été en sécurité. J'ai accepter qu'il me raccompagne jusqu'au dortoir, même si je ne le connaissais pas, même s'il avait but. Je n'aurais pas dû. Je me sens sale maintenant. J'avais dit non pourtant. Il était si grand, j'ai bien essayer de l'arrêter, mais il me tenait durement et parlait froidement. Me menaçant de me tuer si je parlais, de revenir. Que voulez vous que je fasse? Je me tais et personne n'entendra parler de ce viole, jamais. La seule façon que j'ai trouver d'oublier cet homme, ce monstre, c'est de boire. Quand je fais la fête, je l'oublie, pour quelque heures. Seulement, ça empire, chaque fois, je prends un verre de plus. Chaque fois, je termine avec un homme de plus, pensant peut-être qu'il me ferait l'oublier. Chaque fois, ce n'est pas assez pour oublier son visage terriblement froid. Chaque fois, je sombre un peu plus, mais ça, c'est mon secret à moi.

EXTRAIT DÉBUT ÉTÉ 2010
C'est étrange, je repars là-bas, à St-Barth et sans Ebony. L'an dernier, on avait fait nos valise ensemble avec Allee en se marrant et rêvant des hommes attirants qui jouerait au volley sur la plage. Et là, je ne parle plus trop à Allee et Ebony est partie. Une année, ça passe si vite. Je me sens mal d'y aller sans elle, c'était comme si je l'oubliais, que j'oubliais ce qu'elle avait vécu. C'est faut, mais quand même, je culpabilise. Enfin, on verra ce qui arrivera là-bas. Ça ne peut pas être pire que l'an dernier, pas vrai? Bon bien, on se revoit dans deux mois, je perdrai pas mon temps à écrire ce que je ressens là-bas hein, je vais profitez de l'été, l'alcool à volonté et du soleil moi! »

_________________

    SHE WILL BE LOVED ♠️ I don't mind spending everyday out on your corner in the pouring rain look for the girl with the broken smile ask her if she wants to stay awhile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alwayslies.1fr1.net/
 
« I just don't want the world to break my heart. » ― PEACE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
― LETHAL SUMMER BREEZE; :: SECOND OF ALL • :: ― DON'T LIFE A LIE ;-
Sauter vers: